Facebook supprimera toute fausse information sur les vaccins de COVID-19

0
155
Facebook supprimera toute fausse information sur les vaccins de COVID-19
Facebook a annoncé lundi qu’il supprimera toute fausse information sur le covid-19 et les vaccins que les utilisateurs partagent dans des groupes, des pages ou sur leurs comptes personnels, interdisant tout ce qui a été désapprouvé par les autorités sanitaires.
Publicité

Ainsi, à partir de ce lundi seront supprimés les commentaires jusqu’ici autorisés sur le réseau social et Instagram (dont ils sont propriétaires), tels que le fait que le covid-19 a été créé par des humains, que les vaccins ne sont pas efficaces, qu’ils sont plus dangereux que la maladie elle-même ou qu’ils sont toxiques, dangereux et provoquent l’autisme.

De plus, ces interdictions n’incluent pas seulement les vaccins covid-19, mais couvrent tous les vaccins en général, de sorte que tout commentaire du mouvement anti-vaccins sera supprimé.

Facebook supprimera toute fausse information sur les vaccins de COVID-19
Facebook

Nous allons commencer à appliquer cette politique immédiatement, en nous concentrant particulièrement sur les pages, les groupes et les comptes qui ne respectent pas ces règles, et nous continuerons à étendre la surveillance dans les prochaines semaines“, a déclaré la société dans un communiqué.

Jusqu’à présent, Facebook a interdit les publicités payantes pour ce genre de sujets, et depuis décembre, il a supprimé certains commentaires contenant de fausses informations sur le vaccin covid-19, mais le changement de lundi signifie en fait une politique de tolérance zéro sur cette question.

Parallèlement, la société Menlo Park (Californie, États-Unis) a annoncé une campagne d’information en ligne pour dire aux gens où et quand se faire vacciner, une opération similaire à celles menées pour informer le processus de vote lors des élections et s’est engagée à donner 120 millions de dollars en crédits publicitaires aux gouvernements et aux organisations pour informer sur les vaccins.

À son tour, Facebook a publié les résultats d’une enquête menée auprès des utilisateurs de la plateforme à la mi-janvier selon laquelle 85% des internautes européens seraient prêts à recevoir le vaccin covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici